Women Equity est partenaire opérationnel de La Tribune Women’s Awards pour la troisième année consécutive et a contribué dans ce cadre à l’identification de possibles candidates, au recueil et à l’analyse des candidatures afin de les présenter au Jury composé de représentants de La Tribune, d’Allianz, d’ERDF, de la Société Générale, du Women’s Forum, de HEC au Féminin, d’Au Féminin.com, d’Ethic, de Marie-Claire le 12 septembre dernier. 3 candidates ont été nominées par catégorie que nous vous invitons à découvrir. Votez pour votre candidate préférée jusqu’au 25 novembre 2012 et rendez-vous le 3 décembre pour découvrir la lauréate de la catégorie.

Martine Claret - Présidente, Horus Pharma

Docteur en pharmacie, dont la culture entrepreneuriale la pousse à créer une entreprise innovante en ophtalmologie en 2003

« Après une double spécialisation  en Chimie Thérapeutique et Pharmacologie, j’ai obtenu à 25 ans un Doctorat  d’Etat de Recherche. Ma formation initiale me destinait à une carrière universitaire avec une prédilection pour la recherche en pharmacologie. Mais, un stage auprès des laboratoires Roche à Bâle, m’a rapidement donné le goût de la recherche en entreprise. Mon premier poste dans une PME (laboratoires Dulcis) fut déterminant : j’ai eu la chance d’acquérir une vision extrêmement large de l’entreprise, de la Recherche et Développement à la Production. Mon goût d’entreprendre s’est affirmé, confirmant ma forte prédisposition à l’indépendance. C’est pourquoi, lors de l’acquisition des laboratoires Dulcis par le groupe Allergan, j’ai préféré renoncer au poste prestigieux de directrice de recherche dans cette multinationale, pour entrer à la direction des laboratoires des Granions, alors à l’état embryonnaire.  La création et le développement des laboratoires Horus Pharma, avec mon mari, Claude Claret, est pour moi une grande fierté, associée au fait d’avoir mené avec succès vie privée et vie professionnelle. Je suis fière d’avoir insufflé un sentiment d’appartenance aux salariés de l’entreprise afin qu’ils se sentent tous impliqués dans son développement et d’avoir maintenu avec opiniâtreté  l’indépendance financière de notre société. Passionnée d’art contemporain, j’ai initié avec mon mari, le  programme « Art et Ophtalmologie »  au profit de l’association SHARE. Chaque année, nous sélectionnons un artiste sensible à la thématique de la vision pour décliner une œuvre originale en une série limitée proposée aux médecins. Les fonds recueillis sont intégralement reversés à SHARE.  »

Votez pour Martine Claret

Martine Claret, Présidente de Horus Pharma
Martine Claret, Présidente de Horus Pharma

Anne-Sophie Panseri – Présidente, Maviflex

Après un parcours au sein de l’entreprise familiale, le succès de sa reprise se concluant par le rachat d’une partie des activités

« Mon grand-père Victor Simon, alors bras droit d'André Citroën crée le groupe familial en 1956. Mon père Bernard Simon développe le groupe MAVIL et le vend à GEWISS groupe italien en 2000. Je rentre dans le groupe en 1989 après 2 ans chez Décathlon. J'évolue dans le groupe comme responsable du marketing, service que je mets en place puis responsable de production en 1996. A la cession du groupe, je rachète avec mon frère l'activité "Porte souple" qui n'intéresse pas le repreneur italien. Je deviens Présidente de la société MAVIFLEX. Nous avons 30 salariés. Nous investissons dans un bâtiment industriel de 7000 m² en 2002 en choisissant d'intégrer complètement la production. Un choix financièrement risqué, un investissement de 3 millions d'euros pour 8 millions de CA mais qui sera la condition de notre développement. En 2009, la crise économique nous impacte durement. Les salariés se mobilisent auprès de la direction pour une stratégie de maintien de l'emploi, objectif Zéro licenciement pour zéro de résultat net. Aucun licenciement avec un plan d'action de formation et d'intégration de sous-traitance, une mobilité inter service et une souplesse des horaires et des congés. Une victoire collaborative et une implication des équipes qui a  fait la différence sur le marché. La RSE c'est mon quotidien et l'enjeu de mon implication associative. Pas de développement de  l'entreprise sans la valeur ajoutée des collaborateurs. De plus la mixité, la diversité, l'équilibre vie privée vie professionnelle, le partage des résultats sont des objectifs de nos accords d'entreprises. Je considère enfin que la valeur d'exemple et d'exemplarité de parcours de femmes est indispensable pour faire prendre confiance à d'autres. »

Votez pour Anne-Sophie Panseri

Anne-Sophie Panseri, Présidente de Maviflex
Anne-Sophie Panseri, Présidente de Maviflex

Erin Gainer – Présidente, HRA Pharma

Docteur en épidémiologie – INSEAD, dirigeante du laboratoire pharmaceutique pionner dans la contraception d’urgence, alliant des compétences scientifiques et managériales

« Née aux Etats-Unis de parents venant de milieux ruraux, cadette d’une fratrie de six enfants, je partage l’optimisme de générations d’américains élevés dans la croyance que, si l’on travaille bien, le monde est à sa portée. Fille d’un chercheur qui planifiait les vacances familiales autour de ses conférences scientifiques, mon intérêt pour les sciences du vivant trouve certainement ses origines au niveau du chromosome paternel. Au cours de mon enfance passée dans la région de la capitale américaine Washington DC, j’ai eu la chance d’être exposée à un monde de cultures et de nationalités diverses, et j’ai été piquée très tôt par la passion des voyages. Mon parcours académique m’a amenée tout d’abord dans le Texas (Rice University, Houston, d’où j’ai un diplôme en biologie et en lettres), avec un passage en Irlande (une année d’échange universitaire à l’université de Limerick) où j’ai rencontré un français que j’épouserais une décennie plus tard. Par la suite, j’ai passé deux années en tant que professeur de sciences et d’anglais en Afrique (Zimbabwe) avant de reprendre des études supérieures en santé publique aux Etats-Unis (Johns Hopkins University). Cela fait plus de dix ans que je vis et travaille en France, et c’est en France tout en travaillant que j’ai complété mon parcours académique avec un doctorat en épidémiologie (Université de Paris XI) et un MBA (INSEAD). Je suis président de HRA Pharma depuis 2009. Avant de prendre les rênes de la société, j’ai occupé pendant sept ans le poste de Directeur Exécutif de la Recherche et du Développement. Responsable de la gestion stratégique des programmes R&D, j’ai été à l’origine du développement clinique de l’ulipristal acetate. La réalisation qui me tient le plus à cœur, et dont je suis la plus fière, est très certainement le travail réalisé par toute l’équipe HRA autour de  cette nouvelle molécule dont notre compagnie est propriétaire. Il y a 10 ans de cela, alors HRA n’était qu’une petite structure de cinq personnes, nous avons été capables de voir le potentiel qu’offrait cette molécule fraîchement synthétisée par des chercheurs américains du National Health Institute. Après un engagement acharné impliquant l’ensemble des départements de la société (la R&D, le département de développement pharmaceutique, le réglementaire, la qualité, le business developpement et les opérations) nous avons commencé à recueillir les premiers fruits de notre travail. Conformément à nos attentes le potentiel thérapeutique de l’ulipristal acetate s’avère très important. Actuellement cette molécule est déjà commercialisée dans deux indications, la contraception d’urgence et le traitement du fibrome utérin. Mais l’aventure ne s’arrête pas là, d’autres indications sont en voie d’étude et de développement. A l’heure où beaucoup d’acteurs de l’industrie pharmaceutique souffrent d’un déficit d’innovation, l’aventure que HRA vit n'est qu'à ses balbutiements.  »

Votez pour Erin Gainer

Erin Gainer, Présidente de  HRA Pharma
Erin Gainer, Présidente de HRA Pharma

External link

Horus Pharma

HRA Pharma

Maviflex

La Tribune Women's Awards

Voir la vidéo

Related Link

Subscribe

Vous souhaitez accéder gracieusement à l’ensemble des contenus disponibles sur le site (études, comptes-rendus de recherche, interviews, etc.) ou à la newsletter de Women Equity for Growth, inscrivez-vous.

Enregistrez-vous