Women Equity est partenaire opérationnel de La Tribune Women’s Awards pour la troisième année consécutive et a contribué dans ce cadre à l’identification de possibles candidates, au recueil et à l’analyse des candidatures afin de les présenter au Jury composé de représentants de La Tribune, d’Allianz, d’ERDF, de la Société Générale, du Women’s Forum, de HEC au Féminin, d’Au Féminin.com, d’Ethic, de Marie-Claire le 12 septembre dernier. 3 candidates ont été nominées par catégorie que nous vous invitons à découvrir. Votez pour votre candidate préférée jusqu’au 25 novembre 2012 et rendez-vous le 3 décembre pour découvrir la lauréate de la catégorie.

Anne Bouverot – Directrice Générale, GSMA

ENS mathématiques, Télécom Paris, Doctorat en informatique, une carrière internationale fulgurante dans les telcos, jusqu’à la vice-présidence exécutive de FT Orange, avant que de prendre la direction de l’association mondiale du GSM

« Je suis née en France d’une mère Canadienne d’origine Hongroise et d’un père Français. J’ai passé une partie de ma scolarité aux Etats-Unis et appris à lire et écrire en anglais avant de le faire en français. J’ai fait des études scientifiques et suis entrée à l'École Normale Supérieure (promotion 1985) en mathématiques. J’ai travaillé sur ma thèse d’informatique en partie à la Scuola Normale di Pisa en Italie. Après l’ENS je suis entrée au corps des Télécommunications (fusionné maintenant avec le corps des Mines) et durant mes études à Télécom Paris j’ai fait un stage de 8 mois chez Telmex au Mexique. Je promeus le développement des services mobiles sans contact (NFC – Near Field Communication) depuis plusieurs années. J’ai réussi à faire acter cela comme un projet prioritaire pour Orange quand j’y travaillais, puis un projet majeur (un sur 5) approuvé par le Conseil d’Administration de la GSMA l’an dernier. Lors d’un voyage en Chine fin 2011 j’ai demandé au Président de China Mobile, l’opérateur de réseau mobile avec le plus grand nombre de clients au monde (650 millions de connections) d’adopter cette technologie, ce qu’il a confirmé par courrier officiel à la GSMA le mois suivant, et en juin 2012 China Mobile et China UnionPay, la plus grande banque chinoise, ont annoncé le lancement de services conjoints. Dans chacune de mes équipes de management au fil des années, dans divers pays, j’ai fait avancer la diversité – en recrutant ou promouvant des femmes, mais aussi la diversité de formation et de parcours, de nationalité et d’origine, car je suis convaincue que les équipes diverses sont plus à même d’évoluer dans un monde en changement, plus ouvertes sur l’extérieur et plus créatives. Depuis ma nomination à la GSMA, J’ai nommé une première femme dans mon équipe de direction en tant que directrice de la stratégie en juin 2012. Dans le cadre du renouvellement des membres du Conseil d’Administration pour la période 2013-14, je sollicite des candidatures féminines. Enfin, la GSMA organise chaque année le Mobile World Congress à Barcelone en février, et j’ai donné un objectif clair à mes équipes en charge de l’organisation d’avoir plus de femmes ‘speakers’. »

Votez pour Anne Bouverot

Anne Bouverot, Directrice Générale de GSMA
Anne Bouverot, Directrice Générale de GSMA

Florence Verzelen – Directrice Générale, GDF Suez Qatar

X-Mines, une carrière fulgurante, de la Commission Européenne à GDF Suez. Première femme à diriger une filiale énergie au Qatar

« Je suis née dans une famille d’origine picarde. Mes grands-parents étaient agriculteurs dans cette région. J’ai également grandi dans cette région où ma mère était institutrice et mon père ingénieur. J’ai i intégré Polytechnique en 1998, et j’y ai suivi des spécialisations en finance et en économie. A l’obtention de mon diplôme en 2001, j’ai choisi d’intégrer le Corps des Mines. J’étais la seule femme de ma promotion de Polytechnique à intégrer ce corps d’état cette année-là. Mes premiers postes se sont déroulés à la Commission européenne, en Belgique. J’y ai d’abord eu comme commissaire Pascal Lamy à la direction générale du Commerce. Lors des négociations commerciales avec la Chine auxquelles j’ai participé, il m’a beaucoup appris sur l’art de la négociation, j’ai aussi admiré sa rapidité intellectuelle et l’énergie qu’il mettait dans toutes ses missions. Il reste encore aujourd’hui, pour moi, une grande source d’inspiration. Lorsque j’ai rejoint la direction générale de la concurrence, quelques années plus tard, ma rencontre avec la commissaire à la concurrence de l’époque, Neelie Kroes, a été encore plus marquante. Dans le monde dans lequel j’évolue, les femmes de pouvoir ou même de responsabilité sont rares. Neelie fait partie de celles-là. En dépit de toutes ses responsabilités et des nombreuses difficultés qu’elle a pu rencontrer dans son poste, elle a, de plus, toujours gardé cette force de rester elle-même et de savoir écouter et travailler en équipe, en toutes circonstances. Jamais je ne l’ai vue s’enfermer dans cette tour de verre dans laquelle s’enferrent trop souvent les politiques.  A la suite des élections présidentielles de 2007, j’ai rejoint le cabinet de Jean-Pierre Jouyet, alors Secrétaire d’Etat aux affaires européennes et me suis occupée du suivi des dossiers économiques, industriels et de développement durable qui ont été traités lors de la présidence française de l’Union Européenne. Le paquet « énergie climat » avec ses objectifs en termes de développement durable a été particulier considéré comme l’une des grandes réussites de cette présidence. Fin 2008, j’ai ensuite choisi de rejoindre le groupe GDF SUEZ en tant que directrice des acquisitions en exploration-production et ai procédé à de nombreuses acquisitions, notamment aux Etats-Unis, en Moyen-Orient et en Australie. En 2010, j’ai ensuite pris la direction de la filiale de GDF SUEZ au Qatar, où je dirige des activités d’exploration-production à forts enjeux (120 MUSD de budget) et le business development pour toutes les activités du groupe dans le pays. La réalisation dont je suis la plus fière est la croissance de ma filiale au Qatar. En 2 ans, j’ai multiplié le budget par 10 et triplé la taille de mes équipes. Le challenge était d’autant plus grand que je suis la première femme à avoir jamais dirigé une filiale dans le domaine de l’énergie au Qatar.  »

Votez pour Florence Verzelen

Florence Verzelen, Directrice Générale de GDF Suez Qatar
Florence Verzelen, Directrice Générale de GDF Suez Qatar

Adeline Lescanne-Gautier – Directrice Générale, Nutriset

Ingénieur en agro-développement, rejoint l’entreprise familiale dédiée au combat contre la malnutrition infantile, en prend la direction générale en 2012

« L’humanisme et l’entrepreneuriat sont des valeurs fortement ancrées dans ma famille. Mon grand-père, Roger Lescanne avait créé après la Libération la première coopérative laitière de la région rouennaise, qui deviendra, quelques années plus tard Mamie Nova. Son père, Michel Lescanne fonde dès 1986, Nutriset avec pour unique et intangible mandat celui de « nourrir les enfants ». Je  suis le cursus de l’Ecole Internationale d'Études approfondies en Agro-développement (ISTOM, Paris) et j’obtiens en 2001 un diplôme d’ingénieur en agro-développement. Ensuite, je me dirige vers des études de sociologie et obtient puis en 2003 un Master en Sociologie appliqué au Développement Rural à l'Université de Wageningen aux Pays-Bas. La même année, je rejoins l’entreprise Nutriset, dirigée alors par mon père. Après 9 années passées au sein de Nutriset à des postes stratégiques, je reprends le flambeau en février 2012 en tant que directrice générale de la société. La réalisation dont je suis la plus fière est sans conteste la création et du développement du réseau PlumpyField, réseau de partenaires agro-alimentaires locaux (entreprises ou ONG), qui fabriquent et commercialisent les produits Nutriset de la gamme Plumpy®. C’est la réponse qu’a développée Nutriset pour contribuer à l’autonomie nutritionnelle des pays du sud. Alors même que peu de personnes croyaient à ce projet, le réseau s’est peu à peu construit et produit aujourd’hui un tiers de la production mondiale des solutions nutritionnelles prêtes à l’emploi. Tous les membres du réseau œuvrent vers un but commun : améliorer l’accès des populations vulnérables à des solutions nutritionnelles adaptées, et contribuer ainsi à l’autonomie nutritionnelle de leur pays. L’année dernière, le réseau a permis de renutrire plus de 1.1 million d’enfants avec des produits fabriqués dans leurs propres pays.»

Votez pour Adeline Lescanne-Gautier

Adeline Lescanne-Gautier, Directrice Générale de Nutriset
Adeline Lescanne-Gautier, Directrice Générale de Nutriset

External link

GSMA

GDF Suez

Nutriset

La Tribune Women's Awards

Voir la vidéo

Related Link

Subscribe

Vous souhaitez accéder gracieusement à l’ensemble des contenus disponibles sur le site (études, comptes-rendus de recherche, interviews, etc.) ou à la newsletter de Women Equity for Growth, inscrivez-vous.

Enregistrez-vous