Palmarès WE 2015

AC Media

Raison sociale : AC Media

Activité : Edition de livres manga et de romans jeunesse

Marché : International

Siège : Ile-de-France

Nom et fonction de la dirigeante : Cécile Pournin et Ahmed Agne, co-
gérants et directeurs éditoriaux

Création en 2003

CA 2014 : 4,9M€

CA 2014 / CA 2013 : 24%

CAGR EBE 2011-2014 : 31%

Effectif : 14 salariés

Cécile Pournin, Co-Gérante
Cécile Pournin, Co-Gérante
AC Media
AC Media

Créée en 2003, AC Media est le premier groupe d’édition français indépendant spécialisé dans le manga. Malgré un environnement morose pour le secteur, l’entreprise cofondée par Céline Pournin fait preuve d’une dynamique remarquable : avec plus de 150 titres publiés chaque année par Ki Oon, sa maison d’édition dédiée au manga, et le lancement en 2014 de Lumen, une nouvelle maison d’édition de littérature jeunesse positionnée sur le segment fantastique qui représente d’ores et déjà 20 titres de littérature par an, l’entreprise qui croît de près de 20% sur les trois dernières années, affiche en 2014 une croissance de près de 25%.

A l’issue d’un DEA de langue japonaise et d’un DESS en traduction littéraire anglaise, Céline Pournin débute sa carrière comme enseignante, d’abord au Japon puis aux Etats-Unis. A son retour en France, elle accumule les expériences de traduction dans le domaine de la jeunesse et du manga puis décide de monter sa propre maison d’édition avec son associé Ahmed Agne, rencontré sur les bancs de l’Université. Les deux fondateurs apprennent le métier de l’édition progressivement et positionnent la société sur un segment bien particulier, le manga shonen, qui s’adresse aux adolescents et jeunes adultes.

L’innovation est certainement l’une des caractéristiques les plus marquantes de l’entreprise : comme révélateur de talents tout d’abord, car contrairement aux concurrents dont le modèle économique repose principalement sur l’achat de droits au Japon, AC Media travaille également aux nouvelles créations avec des auteurs japonais qu’elle édite et représente, pour certains dans près de vingt pays. A plusieurs reprises, ses auteurs originaux ont connu d’importants succès en France, qui les ont amenés à se faire publier par la suite par de grandes maisons d’édition sur le marché japonais.

L’entreprise innove aussi par le lancement de nouveaux formats, en rupture avec les traditions du genre : des collections sur des formats de grande taille, la création d’ouvrages en couleur… Elle se différencie enfin par une approche marketing originale et ambitieuse : ses deux fondateurs, proches de la génération internet, comprennent rapidement l’intérêt de se positionner sur les sites d’information sur le manga ou sur les blogs et s’y associent pour proposer des actions commerciales, des publicités, des animations ou des vidéos.

Cette démarche novatrice sur le marché de l’édition se complète par une démarche marketing offensive : affichage en très grand format, événementiel, habillage web, booktrailer pour chacun des titres, et publicité télé. Elle conclue enfin un accord de distribution avec le groupe Editis pour la diffusion de ses auteurs sur les principaux canaux de distribution du livre (librairies, magasins spécialisés, grandes et moyennes surfaces, etc.), lui permettant de répondre à la popularité croissante du manga auprès du grand public.

Au cours des dix dernières années, l’entreprise a su ainsi s’imposer comme une nouvelle référence dans son métier. En cohérence avec son rôle pionnier sur ce deuxième marché mondial du manga qu’est la France, la société s’apprête à annoncer le recrutement au japon d’une éditrice très expérimentée pour identifier les talents de façon plus efficiente encore, pérenniser et renforcer la branche « création » de la maison, apporter un conseil créatif à des auteurs identifiés sur place, et assurer le lien avec les ayant-droits.

Le lancement de Lumen en 2014, éditeur de roman de littérature jeunesse sur le segment héroïque/fantastique, présente un important potentiel de croissance pour la société, en particulier sur les canaux digitaux où le manga peine à se développer du fait de la forte réticence du marché japonais au livre électronique.

 

External link

AC Media

Related Link

Subscribe

Vous souhaitez accéder gracieusement à l’ensemble des contenus disponibles sur le site (études, comptes-rendus de recherche, interviews, etc.) ou à la newsletter de Women Equity for Growth, inscrivez-vous.

Enregistrez-vous