Women Equity 50 2017

Raison sociale : Urbasolar
Activité : Producteur et distributeur d’énergie photovoltaïque
Siège social : Occitanie
Part à l'export : 15%
Nom et fonction de la dirigeante : Stéphanie Andrieu, Directrice Générale
Création en 2006
CA 2016 : 74,1 M€
CAGR CA 2013-2016 : 16%
Effectif : 105
www.urbasolar.com

Stéphanie Andrieu, Directrice générale d'Urbasolar

Diplômée de Sup de Co Montpellier, Stéphanie Andrieu débute sa carrière comme consultante chez Ernst and Young et accompagne pendant cinq ans les PME à très forte croissance, parmi lesquelles Apex, une entreprise pionnière du photovoltaïque. A l’occasion du rachat d’Apex par le groupe pétrolier BP en 2000, Stéphanie rejoint la PME renommée BP Solar, et Arnaud Mine, son fondateur et futur conjoint. En 2006, BP fait part de son retrait du solaire et confie le plan social aux dirigeants, qui le refusent. Ce sera l’occasion de créer Urbasolar.

Stéphanie Andrieu, Directrice générale d'Urbasolar
Stéphanie Andrieu, Directrice générale d'Urbasolar

Urbasolar, fondée en octobre 2006 par Stéphanie Andrieu et Arnaud Mine, est spécialisée dans le développement, l’ingénierie, le financement, la construction, et l’exploitation de centrales photovoltaïques en France et à l’étranger. L’entreprise montpelliéraine, focalisée sur le marché des professionnels et des collectivités, s’appuie sur un pipe de projets de plus de 700 MW, avec une dizaine d’implantations dans le monde.

Face à des concurrents de taille (Engie, EDF, Total, etc.), Urbasolar dispose d’un positionnement unique de double spécialiste : expert sur cette énergie d’une part et focalisé d’autre part sur la valorisation de sites complexes, dégradés ou bâtis. Ce choix, plus coûteux que d’installer des centrales sur sites naturels, est triplement vertueux, notamment dans le cadre des appels d’offres publics, que l’installateur remporte régulièrement.

Avec plus de 100 MW remportés depuis début 2017, le groupe a encore renforcé sa position de leader, sa part de marché de la puissance photovoltaïque raccordée en France s’élevant à 17,2% en juin dernier. Urbasolar emploie aujourd’hui une centaine de personnes et a réalisé près de 86 millions d’euros de chiffre d’affaires sur l’exercice 2016, dont 75 millions d’euros de développement, construction et maintenance.

Forts d’une belle notoriété dans le métier, Stéphanie Andrieu et Arnaud Mine décrochent dès 2007 leurs premiers contrats, qu’ils financent avec l’appui des banques. Dès la première année, l’entreprise enregistre 3,4 M€ de CA et recrute une dizaine de salariés, des ingénieurs en innovation spécialisés dans les problématiques de soft et de services. En 2008, Urbasolar réalise une levée de fonds et accélère sa croissance ; en 2009, l’entreprise signe ses premiers grands comptes (Airbus, Carrefour,suivront La Poste, la SNCF, EADS...) et en 2014, elle démarre son activité à l’international au Kazakhstan et en Bulgarie, en association avec des partenaires locaux maîtrisant le foncier.

L’innovation est un facteur clé du développement et de la croissance d’Urbasolar. Disposant d’un service de R&D interne (4% du CA), les dirigeants ont noué dès leurs débuts des partenariats avec des institutions publiques (l’Institut National de l’Energie Solaire, rattaché au CEA et au CNRS), des entreprises privées (fabricants de composants) ainsi que des pôles de compétitivité, ce qui leur permet de développer une expertise fine, notamment en termes d’hybridation et de fiabilité des prévisions de données. Ils ont notamment déployé les premières centrales en trackers mono-axe, la plus grande centrale à concentration (Aigaliers), ou encore la première en autoconsommation (Rueil-Malmaison), la plus importante en puissance en France à date.

De la conception de projet à l’exploitation en propre du système électrique, en passant par l’obtention des autorisations administratives, le financement, la construction et la maintenance, Urbasolar a fait le choix stratégique d’intégrer l’ensemble de la chaine de la valeur. Elle gère aujourd’hui 450 centrales, dont 90% en propre. Les 10% restants sont des projets pour compte de tiers, principalement à l’international.

L’entreprise dispose de carnets de commandes remplis pour les deux à trois prochaines années, lui garantissant une croissance annuelle minimale de 20%, qui devrait être encore accélérée à l’export et par le marché nouvellement ouvert de l’autoconsommation. Dans ce contexte, Stéphanie Andrieu accorde une vigilance particulière au bien-être de ses salariés, afin que leur épanouissement accompagne le succès de l’entreprise.

External link

Urbasolar

Retrouvez la cérémonie du Palmarès en photos

Related Link

Subscribe

Vous souhaitez accéder gracieusement à l’ensemble des contenus disponibles sur le site (études, comptes-rendus de recherche, interviews, etc.) ou à la newsletter de Women Equity for Growth, inscrivez-vous.

Enregistrez-vous