Women Equity 50 2017

Corinne Schmitz, Présidente de BlueReg, et Magali Frontero, Gérante d’Ecophyse, ont abordé la thématique de l’internationalisation des activités de jeunes sociétés dans le cadre d’une table ronde dédiée. Les deux sociétés se sont d’emblée tournées vers l’international, l’une pour accompagner ses clients sur leurs marchés mondiaux, l’autre, pour se positionner sur des marchés plus dynamiques que celui intérieur.

 

Corinne Schmitz, Présidente de BlueReg, et Magali Frontero, Gérante d'Ecophyse
Corinne Schmitz, Présidente de BlueReg, et Magali Frontero, Gérante d'Ecophyse

BlueReg est une société de conseil pour l’industrie pharmaceutique, basée à Sophia Antipolis, avec des bureaux à Paris et à Londres. Dans un contexte où les laboratoires doivent intégrer une réglementation de plus en plus exigeante pour développer, enregistrer et commercialiser leurs produits, BlueReg fournit un accompagnement stratégique et opérationnel sur-mesure à ses clients. Grâce à une équipe composée d’ingénieurs, de pharmaciens et de doctorants, la société dispose aujourd’hui d’une offre multi-services adaptée aussi bien aux start-ups de biotechnologie, qu’aux Big Pharma. A ce jour, l’entreprise a accompagné une centaine de laboratoires et présente une croissance de plus de 100% de son CA en un an. Elle entend accélérer sa croissance en s’implantant aux Etats-Unis. Très vite implantée en Grande-Bretagne, Corinne Schmitz, présidente, expose : « toute l’évaluation des médicaments se fait au niveau européen, il était important d’ouvrir cette filiale à Londres avec une personne qui connaisse bien l’entreprise pour pouvoir la développer. Nous initions une implantation aux Etats-Unis, afin d’y faire connaître le groupe, et accompagnons d’ores et déjà des laboratoires européens sur ce marché. Nous ambitionnons également de devenir la porte d’entrée du marché européen pour les laboratoires américains, notamment par une offre d’enregistrement en early access de leurs médicaments, et de support de maintenance de ces produits sur les territoires. » 

 

Spécialiste de la collecte, du traitement et de la valorisation des déchets non dangereux auprès des industries, de la grande distribution, de l’hôtellerie et des collectivités, Ecophyse s’articule autour de trois métiers : le négoce de matières premières secondaires (valorisation papiers cartons, plastiques, bio-déchets) en France et à l’étranger avec une spécialisation sur la zone germanophone, la recherche de solutions de recyclage et d’applications pour les déchets issus de production industrielle, et le conseil sur la gestion des déchets et la mise en place du recyclage au sein des structures. L’entreprise, qui reçoit 500 à 600 nouvelles demandes de recyclage par mois et traite 160.000 tonnes de déchets par an (majoritairement papiers et plastiques), innove en 2017, en lançant Happy Loop, une gamme de conteneurs intuitifs destinés à faciliter le tri des déchets. Avec 13,2 M€ de CA, la société se développe principalement à l’international. Magali Frontero, fondatrice rappelle : « lorsque j’ai créé la société en 2005, l’industrie française connaissait de nombreuses difficultés et investissait peu, contrairement à la zone germanophone. Nous nous sommes dirigés vers ces marchés, et avons pu autofinancer notre développement, compte tenu des délais de règlement rapides pratiqués outre-rhin. Depuis quatre ans, notre croissance se fait par le développement de ses zones d’activités en Europe (le marché historique allemand, la Grande-Bretagne et la Pologne) et dans le monde (Chine et Inde), avec 60% de notre chiffre d’affaires à l’international. »

 

External link

BlueReg

Ecophyse

Related Link

Subscribe

Vous souhaitez accéder gracieusement à l’ensemble des contenus disponibles sur le site (études, comptes-rendus de recherche, interviews, etc.) ou à la newsletter de Women Equity for Growth, inscrivez-vous.

Enregistrez-vous