Women Equity 50 2017

1. Davricourt, Conseil et recrutement pour l’Industrie

Davricourt est une société de conseil et de recrutement pour l’industrie, créée en 2011 par Audrey Henriot et Charles-Henri Margnat. L’entreprise cible des missions à forte valeur ajoutée autour des métiers de la mécanique, de l’électronique embarquée, de la gestion de production et du management. Elle compte aujourd’hui près de 300 consultants sur cinq implantations à Paris, Lyon et, depuis cette année, à Lille, Tours et Belfort. Davricourt intervient sur l’ensemble du cycle de développement produit de ses clients, par la mise à disposition des compétences de ses consultants, composés à 80% d’ingénieurs. En cinq ans, Davricourt aura multiplié par 20 son CA pour atteindre près de 25 millions d’euros en 2017.

 

2. BlueReg, Société de conseil pour l’industrie pharmaceutique

BlueReg est une société de conseil pour l’industrie pharmaceutique fondée par Corinne Schmitz, et basée à Sophia Antipolis, avec des bureaux à Paris et à Londres. Dans un contexte où les laboratoires doivent intégrer une réglementation de plus en plus exigeante pour développer, enregistrer et commercialiser leurs produits, BlueReg fournit un accompagnement stratégique et opérationnel sur-mesure à ses clients. Grâce à une équipe composée d’ingénieurs, de pharmaciens et de doctorants, la société dispose aujourd’hui d’une offre multi-services adaptée aussi bien aux start-ups de biotechnologie, qu’aux Big Pharma. A ce jour, l’entreprise a accompagné une centaine de laboratoires et présente une croissance de plus de 100% de son CA en un an. Elle entend accélérer sa croissance en s’implantant aux Etats-Unis.

 

3. Braincube, Edition de logiciel

Braincube est un éditeur de logiciel cofondé par Hélène Olphe-Galliard en 2007, pionnier du Manufacturing Intelligence. La société compte parmi les acteurs les plus avancés de la révolution digitale des modes de production industriels sur la base de l’intelligence artificielle : de l’usine connectée, à l’optimisation algorithmique prédictive, vers les applications d’usine intelligente, elle constitue les bases des futurs standards de l’usine autonome. Avec près de 70 collaborateurs sur trois continents, un chiffre d’affaires en croissance de 30% en moyenne depuis sa création, l’entreprise qui a toujours autofinancé sa croissance, compte aujourd’hui parmi ses clients près de 150 sites de production dans le monde, dont ceux de plus de la moitié des industriels du CAC 40.

 

4. BARJANE, Aménageur, développeur et gestionnaire de parcs logistiques et de bâtiments industriels et commerciaux

Aménageur, développeur et gestionnaire, BARJANE est présent sur les quatre principaux marchés de l’immobilier : industrie/logistique, commerce, bureaux et résidentiel, avec une dominante industrielle et logistique. Depuis 2010, le groupe est également producteur d’électricité photovoltaïque. Certifiée ISO 14 001 sur l’ensemble de ses métiers, l’entreprise, cofondée par Julie Barlatier Prieuret offre un service à forte valeur ajoutée aux collectivités et aux entreprises. Lauréat de trois Grand Prix SIMI et deux Prix de l’innovation au SITL, BARJANE, gestionnaire de près de 400 000 m² de bâtiments, est aujourd’hui reconnue comme un acteur d’envergure du secteur, développeur d’actifs immobiliers de haute qualité environnementale, architecturale et paysagère. La société connaît une croissance remarquable, avec un doublement de sa taille en 2 ans à plus de 30 M€ de CA à horizon 2017.

 

5. Whiskies du Monde, Distribution de spiritueux

Spécialisés dans la distribution de spiritueux nobles provenant des quatre coins du monde, Whiskies du Monde se sont développés à la faveur notamment de l’engouement mondial pour les whiskies japonais, que les enfants du fondateur, Florence et Arnaud sont allés sourcer auprès de producteurs artisanaux. L’entreprise familiale fondée par Alain Pontoizeau, ancien directeur des ventes France d’une grande maison de Cognac, connaît alors un rapide développement, avec une croissance moyenne de son chiffre d’affaires à près de 60% par an depuis 2012, accélérée encore en 2016 pour atteindre 14 millions d’euros. Attentifs aux désirs des consommateurs, la jeune équipe a progressivement élargi son offre aux rhums, vodkas, portos et sakés, pour 35% de son CA, portant son catalogue à 200 références de spiritueux et son stock à 400.000 bouteilles.

 

6. Groupe Sauermann, Fabricant de solutions de détection, de mesure et de contrôle de la qualité de l’air intérieur 

Le Groupe Sauermann, dirigé par Danièle Marchadier, est l’un des acteurs de référence de la qualité de l’air intérieur, avec près de 500 salariés et un chiffre d’affaires de 62 millions d’euros en 2016. Implanté dans 21 pays sur trois continents, il développe des technologies, des solutions et des services destinés à détecter, mesurer et contrôler la qualité de l’air partout où il est important de contrôler le bon fonctionnement des installations aérauliques, depuis les constructeurs HVACR jusqu’aux utilisateurs : clientèles industrielles, gestion technique du bâtiment, installateurs chauffagistes via la distribution spécialisée ou en direct selon les besoins des clients.Le groupe est inscrit depuis 2016 dans le programme « Usine du futur » de la région Nouvelle Aquitaine, menant une réflexion continue sur la transformation de ses outils de production industrielle, par la digitalisation de ses processus et de ses offres

 

7. Groupe Verona, Réseau de salles de fitness

Neoness est une enseigne de salles de fitness innovante lancée en 2008 par Céline Wisselink & Marie-Anne Teissier. Implantée majoritairement en région parisienne et dans les grandes villes françaises, elle s’est imposée sur ce marché concurrentiel en travaillant les prix au plus juste, tout en assurant à ses membres un niveau de prestation haut de gamme sur leurs attentes essentielles. Un positionnement unique qui fait de Neoness l’un des leaders du secteur en région parisienne, avec plus de 140.000 clients, et l’enseigne la plus dynamique du secteur. Les fondatrices lancent par ailleurs cette année Episod, un nouveau concept travaillant les sensations et expériences sportives intenses et immersives. L’effectif du groupe Verona est passé de 25 salariés en 2011 à près de 400 en 2017, dont 200 coaches et son chiffre d’affaires, de 3 à 40 M€ sur la même période.

Le Trophée Performance Eco 2017 a été attribué à Verona pour sa capacité à combiner sur longue période une dynamique de croissance forte et remarquablement maîtrisée avec une rentabilité opérationnelle élevée, reposant sur une recherche continue de différenciation et d’innovation.

 

8. Boa Concept, Systèmes intralogistiques

Cofondé par Chantal Ledoux en 2012, BOA Concept est une start-up technologique basée à Saint-Etienne et spécialisée dans le développement de systèmes innovants de convoyage pour la logistique. L’entreprise conçoit, assemble et intègre des systèmes intelligents, modulaires et connectés destinés aux activités de préparation de commandes, d’emballages ou de production en charges légères comme en charges lourdes. L’entreprise connait une croissance importante du fait des avantages que présente sa technologie propriétaire modulaire Plug and Carry®. En six ans, elle est parvenue à convaincre des clients de premier plan dans le monde de l’e-commerce et de la distribution spécialisée comme de l’industrie. BOA Concept compte une trentaine de salariés et a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de près de 7 millions d’euros, en croissance de près de 100%.

 

9. Gilles et Boissier, Architecture d’intérieur

Gilles & Boissier est une agence d’architecture, de décoration, de mobilier et de graphisme considérée comme l’une des références de l’architecture d’intérieur contemporaine internationale. Cofondée par Dorothée Boissier, elle est présente à la fois sur la décoration intérieure d’appartements, de villas ou de bateaux où elle se distingue souvent par un style épuré et élégant (maison du créateur Joseph Ettedgui - Joseph, villa de Remo Ruffini - Moncler…), ainsi que sur le segment professionnel où elle se fait connaitre par ses projets plus spectaculaires d’hôtels, de restaurants et boutiques qui comptent parmi les plus prestigieux au monde (l’Hôtel Baccarat à New York, le Mandarin Oriental à Marrakech, l’Ambroisie à Macao, le Petit et le Grand Palais, les boutiques Moncler, et en cours actuellement le Four Seasons à Montréal et le Ritz Carlton de New York). Le chiffre d’affaire de Gilles & Boissier s’est élevé à 5 millions d’euros en 2016, en hausse de près de 50%.

 

10. Welljob, Agence d’emploi et solutions RH

Groupe familial indépendant dont le siège social est basé dans les Alpes-Maritimes, Welljob, cofondé par Laurence Deroeux, répond aux besoins quotidiens en ressources humaines des entreprises au travers d’un réseau de plus de 40 agences spécialisées dans l’intérim, le placement et le conseil RH, sur tous types de contrats. L’entreprise, historiquement dédiée au secteur du BTP avec six agences, s’est diversifiée et couvre aujourd’hui un large spectre de secteurs d’activités. En effet, dès 2016, Welljob ouvre une nouvelle filiale Welljob IT (secteur informatique et digital) suivie en 2017 par la création de sa start-up hucLink et l’ouverture d’une agence spécialisée dans le secteur des énergies renouvelables. Welljob connaît une croissance organique annuelle moyenne de près de 40% depuis 5 ans, fruit d’une forte dynamique d’ouverture d’agences et d’une vision innovante de son métier. Son chiffre d’affaires devrait approcher les 60 millions d’euros en 2017.

 

11. Alpa Groupe, Laboratoire de contrôle Agro Santé Environnement

Créé en 1990 par des biologistes pour répondre aux besoins croissants des contrôles alimentaires dans les stations touristiques alpines, le laboratoire ALPA est devenu en une vingtaine d’années un groupe de laboratoires indépendants majeur dans les domaines de l’hygiène et de l’environnement, principalement en microbiologie et physico-chimie. L’activité se déploie autour de trois pôles que sont la santé, l’hygiène hospitalière, où il bénéficie d’une position de leader national, ainsi que l’agro-alimentaire et l’environnement (hydrologie), sur lesquels le groupe compte parmi les quatre principaux acteurs du secteur. Alpa Groupe s’appuie par ailleurs sur un pôle audit, un institut de formation, un bureau d’études et un pôle d’analyses sensorielles, en complémentarité des activités des laboratoires. L’entreprise dispose d’un personnel constitué aujourd’hui de plus de 400 professionnels pluridisciplinaires.

Le groupe, présidé par Eva Biancu-Legendre, a connu un essor significatif dans les années 2000, passant d’un laboratoire à Montmélian en Savoie à six implantations en France et à l’international. Son chiffre d’affaires a doublé en cinq ans pour atteindre près 50 millions d’euros en 2016, combinant une stratégie de croissance interne et pas moins de dix acquisitions.

 

12. Gazignaire, Industrie d’extraction et de distillation de matières végétales pour l’obtention d’extraits aromatiques

Gazignaire est une société industrielle de transformation des matières premières végétales naturelles, présidée par Cécile Mul. Spécialisée aujourd’hui dans l’extraction et la distillation, elle produit des extraits aromatiques destinés à différents secteurs d’activité tels que l’agroalimentaire, la cosmétique et la parfumerie. Exploitants agricoles depuis cinq générations, la famille Mul amorce son développement industriel dans les années 70 afin de préserver et de valoriser son activité agricole en lui ouvrant de nouveaux débouchés ; l’entreprise présente à ce jour un profil unique dans le secteur, agricole et industriel, qu’elle étend au sourcing de matières premières stratégiques, telles que vanille, café, cacao et fève tonka. Cette intégration verticale a aussi permis à l’entreprise d’accroître sa différentiation, de valoriser son savoir-faire historique de sélection et d’extraction, en amont du métier des aromaticiens, devenus ses principaux clients. La croissance de l’entreprise s’en voit significativement accélérée, avec un CA approchant les 14 millions d’euros en 2017.

 

13.Good Goût, Conception et commercialisation de produits alimentaires

Julia Perroux rejoint Good Goût en 2013 ; l’entreprise, fondée par son mari, ne compte alors que quelques personnes dans son organisation et distribue 8 produits en magasins bio.

Good Goût est un acteur émergent et innovant du segment de la nutrition bio infantile qui conçoit et commercialise une gamme de plus de 60 produits proportionnés et adaptés aux besoins spécifiques des enfants de 0 à 10 ans. Présente en GMS pour près de 50% de ses ventes, l’entreprise réalise plus de 20% de son chiffre d’affaires en ligne auprès d’une importante communauté de clients engagés derrière les valeurs de la marque. Les produits de Good Goût sont distribués aujourd’hui dans 20 pays sur près de 11.000 points de vente, et l’entreprise, qui comporte une trentaine de salariés, réalise en 2016 un chiffre d’affaires de près de 10 millions d’euros, contre 1,5 millions trois ans  plus tôt.

 

14.Galerie Jeanne Bucher Jaeger, Galerie d’Art 

Après un diplôme d’histoire de l’art et de littérature à la Columbia University et une expérience artistique développée à New York durant 10 ans, à Londres dans les années 90 et à la FIAC jusqu’aux années 2000, Véronique Jaeger rejoint en 2003 la galerie Jeanne Bucher Jaeger, fondée par son arrière-grand-mère en 1925. Tout en poursuivant la direction de la rue de Seine, Véronique Jaeger inaugure en 2008 un nouvel espace de 700 m2 dans le Marais. La galerie poursuit son travail de promotion des jeunes artistes commencé au début du XXème par les expositions de Kandinsky et Giacometti. Le lien de permanence entre les oeuvres d’hier et d’aujourd’hui constitue le fil rouge des expositions à venir : hommage au 120e anniversaire de l’artiste hongrois Árpád Szenes, préparation d’expositions pour les artistes environnementaux Susumu Shingu et Dani Karavan à la galerie et hors murs, lancement d’un jeune artiste français travaillant sur le paysage naturel numérique devenant peinture. En 2018, la galerie ouvrira pour la première fois un espace d’exposition à Lisbonne.

 

15.Ciprés Assurances, Courier d’assurances

Créé en 2000, Ciprés Assurances est un courtier grossiste français qui conçoit, souscrit et gère des programmes d’assurance santé et prévoyance dédiés aux travailleurs indépendants, aux dirigeants et aux salariés de petites structures professionnelles (TPE / PME), les commercialisant via un réseau de courtiers conseils de proximité qu’elle se charge d’animer. Ce modèle émergent, qui dispose d’un fort effet de levier opérationnel, est séduisant tant pour les partenaires assureurs que Ciprés amène sur des marchés de niches difficiles à couvrir, que pour les courtiers conseils de proximité qui y trouvent des produits innovants idéalement adaptés aux besoins spécifiques de leurs clients.

L’entreprise, co-dirigée par Sylvie Langlois, connaît depuis trois ans une croissance à deux chiffres de son chiffre d’affaires qui devrait dépasser les 65 millions d’euros en 2017. Passant de 3700 à 4500 courtiers distributeurs, Ciprés a pour ambition de devenir numéro un du secteur, sous les couleurs de sa signature marché « simplement entrepreneurs ».

 

16. Sol’Inn Tours, Agence de voyage

Lorsqu’elle prend les commandes de Sol’Inn Tours, après avoir racheté l’entreprise à son conjoint, Sofia Boullant s’entoure alors d’une petite équipe de professionnels du tourisme, passionnée, réactive et compétente. Sol’Inn Tours est spécialiste du voyage de groupes, avec une particularité qui fait toute la différence: « le charme et l’exception du voyage sur mesure ». A l’écoute de sa clientèle, elle ajuste son offre qui couvre pas moins de 25 destinations dans le monde, en Asie, Amérique, Afrique et Moyen-Orient. A l’heure de l’industrialisation du secteur, le créneau s’avère porteur : l’entreprise a enregistré une croissance de 80% de son chiffre d’affaires en 2016, à près de 6 millions d’euros.

 

17.Domaines Pierre Chavin, Négoce de vin 

Société de négoce de vins, positionnée à l’international, les Domaines Pierre Chavin mettent l’accent sur les innovations produit made in France, avec une attention particulière portée au marketing et à la distribution. Des breuvages aux flacons (réalités augmentées sur étiquettes, bag in box, PET, etc.), l’entreprise s’attache à comprendre les spécificités comme les attentes de ses marchés. En contrepied des modèles de développement qui vont du proche au lointain, Mathilde Boulachin, sa fondatrice a démarré par l’export, mettant à profit ses connaissances du marché scandinave pour décrocher des marchés placés sous monopole d’Etat en Finlande et en Suède. Par la suite, l’entreprise rencontre rapidement un franc succès en Asie et aux Etats-Unis et rallie de grandes compagnies aériennes à sa démarche. Elle présente un chiffre d’affaires de 10,8M€ en 2016, réalisé à 80% à l’international. Sa croissance s’élève à deux chiffres chaque année, sur un marché mondial dont la croissance est inférieure à 5%

 

18. X-Log, Edition de logiciels

Catherine Deverdun rejoint, en 1991 comme ingénieur réseau, X-Log, un éditeur de logiciel créé par son père, dont elle devient directrice générale en 2007. L’entreprise conçoit et maintient PICRIS, un logiciel destiné principalement aux organismes de protection sociale. La société fournit par ailleurs des services connexes d’assistance et de formation, nécessaires à l’implantation de ces progiciels et à leur bon fonctionnement. L’entreprise compte parmi ses clients des acteurs tels qu’Humanis, de nombreuses caisses de professions libérales ou encore la CDC.

Elle opère dans un environnement concurrentiel comportant de grands éditeurs, tels que Cegedim ou CSC, et se distingue par une approche métier forte, une grande proximité avec ses clients; son offre logicielle générique mais très fortement paramétrable lui assure un avantage compétitif fort en termes de rapport coût / fonctionnalités. Avec 32 salariés dont la quasi-totalité dédiée au développement produit, la société affiche un chiffre d’affaires de près de 6M d’euros en 2016, en croissance annuelle de 35%.

 

19.Chateau Roubine, Domaine viticole, œnotourisme et cosmétologie

Le domaine multiséculaire Château Roubine est repris par Valérie Rousselle en 1994. Outre l’exploitation vitivinicole des 150 ha du domaine, de la culture à l’élaboration et à la commercialisation de Côtes de Provence Crus Classés, Valérie Rousselle y a également développé des activités d’œnotourisme et lancé en 2016 une gamme de cosmétologie. Château Roubine se lance à l’international dès ses débuts avec notamment un premier container vendu au Japon en 1995. Le domaine exporte aujourd’hui 30% de sa production dans 43 pays sur six continents, avec comme premier marché les Etats-Unis, suivis par l’Europe (Belgique, Allemagne, Hollande) et les DOM TOM, et couvre un nouveau pays chaque trimestre (récemment la Russie et Dubaï), contribuant d’année en année à la reconnaissance mondiale des Crus Classés de Provence.

Le domaine poursuit la croissance de son chiffre d’affaires en 2017, tiré notamment par les ventes de « La vie en rose », récompensée par le Prix d’Excellence française, et dont il s’est écoulé près de 500.000 bouteilles, dix fois plus qu’en 2014, année du lancement.

 

20.Voisin Consulting, Conseil réglementaire aux entreprises du secteur de la santé

Créé en 1997 par Emmanuelle Voisin, Voisin Consulting Life Sciences (VCLS) est un cabinet de conseil indépendant spécialisé dans l’accompagnement réglementaire des sociétés de biotechnologie, de medtech et des laboratoires pharmaceutiques dans la définition et la mise en oeuvre de leurs stratégies de développement et de commercialisation de produits. Outre la globalisation du marché, l’interdépendance croissante entre technologie et santé ouvrent des problématiques nouvelles qui devraient représenter pour l’avenir un important relais de croissance pour l’entreprise, qui réalise en 2016 près de 20 millions d’euros de chiffre d’affaires pour 200 clients et 120 salariés répartis dans huit bureaux entre l’Amérique du Nord, l’Europe et l’Asie du Sud-Est.

 

21. Valeur et Capital, Investissement immobilier, gestion locative, placements financiers et courtage en crédit

Dora D’Ambrosio créé en 1985 Valeur et Capital, groupe lyonnais indépendant de gestion de patrimoine et de gestion immobilière disposant d’une palette d’activités parmi les plus larges du marché. L’entreprise développe quatre pôles métiers que sont la gestion privée, l’immobilier de placement, le courtage en crédit et l’administration de biens, qui lui permettent de couvrir, au travers de ses 410 collaborateurs répartis sur 26 agences, les besoins de près de 40 000 clients investisseurs.

L’entreprise a généré en 2016 un chiffre d’affaires de près de 68 millions d’euros, et anticipe une croissance de l’ordre de 16% sur 2017, tirée notamment par un maillage accru du territoire : entre 2016 et 2017, la société a procédé à l’ouverture de cinq nouvelles agences (Bayonne, Vélizy, Montpellier, Tours et Amiens).

 

22. Bio&Co, Magasins alimentaires bio spécialisés dans les produits frais

Société de distribution de produits 100% bio, spécialisée dans le frais (fruits et légumes, boucherie traditionnelle, fromage à la découpe et crèmerie), Bio&Co intègre dans la plupart de ses magasins des espaces de restauration. L’enseigne régionale indépendante dirigée par Martine Achy, offre plus de 8.000 références de produits issus de l’agriculture biologique et un rayon important de produits sans gluten (plus de 500 références). L’entreprise emploie aujourd’hui 95 salariés répartis sur cinq magasins en PACA, pour un chiffre d’affaires en progression constante sur les cinq dernières années, qui devrait atteindre 24 millions d’euros en 2017.

 

23. Partenor Group, Conseil en innovation technologique et managériale

PartenorGroup est un acteur indépendant du conseil en innovation managériale et technologique dirigé par Ghislaine Palloix et Ludivine Mairesse. Organisé autour de trois branches métiers, il couvre  un large spectre d’expertises liées à la transformation des entreprises : le conseil en management, organisation et conduite du changement pour réussir les transformations organisationnelles et managériales, la branche conseil opérationnel et projets digitaux visant à faire du système d’information un atout stratégique, la branche Expertises IT, digital et réalisation qui propose un centre de service, développe des applications web et mobile et relève le challenge des technologies émergentes. En cinq ans, le groupe a doublé ses effectifs et son chiffre d’affaires qui devrait dépasser les 68 M€ en 2017. Afin d’accompagner leurs clients sur des domaines de plus en plus étendus et complexes, les dirigeantes ont mis en œuvre depuis 2013 une stratégie de croissance externe basée sur le rachat d’acteurs de niche.

 

24. Groupe INSEEC, Enseignement supérieur privé

Avec plus de 22.000 étudiants (82 nationalités), 80.000 anciens élèves, 185 enseignants-chercheurs et 370 professeurs permanents, le Groupe INSEEC se positionne aujourd’hui comme l’un des tout premiers groupes d’enseignement supérieur français, établi sur Paris, Bordeaux, Lyon, Chambéry et 5 campus/sites à l’étranger. Innovant dès sa création par la différenciation d’avec le modèle des écoles de commerce françaises alors focalisées sur les techniques de gestion, il développe des cursus résolument ouverts sur l’international et l’interdisciplinarité, convaincu que les futurs managers construiront leur capacité d’adaptation sur un socle de compétences diversifiées.

L’INSEEC saura anticiper sous la houlette de Catherine Lespine, les évolutions du secteur, liées à la massification de l’enseignement supérieur et à la mondialisation des parcours. Première école française à établir des partenariats avec les universités et business schools américaines, à accueillir en nombre des étudiants chinois, à ouvrir de nouvelles voies d’accès – apprentissage, recrutement hors classes préparatoires –, à envisager des installations multi-sites, à spécialiser ses cursus avec une trentaine de masters focalisés sur les secteurs qui embauchent, l’INSEEC a largement contribué à construire le visage des écoles de commerce telles que nous les connaissons, à la fois locales par leurs marchés et internationales par leur cursus. Le groupe enregistre une progression annuelle de 21% sur les trois dernières années, avec un chiffre d’affaire de 207 M€.

 

25. Urbasolar, Producteur et distributeur d’énergie photovoltaïque

Urbasolar, fondée en octobre 2006 par Stéphanie Andrieu et Arnaud Mine, est spécialisée dans le développement, l’ingénierie, le financement, la construction, et l’exploitation de centrales photovoltaïques en France et à l’étranger. L’entreprise montpelliéraine, focalisée sur le marché des professionnels et des collectivités, s’appuie sur un pipe de projets de plus de 700 MW, avec une dizaine d’implantations dans le monde.

Face à des concurrents de taille (Engie, EDF, Total, etc.), Urbasolar dispose d’un positionnement unique de double spécialiste : expert sur cette énergie d’une part et focalisé d’autre part sur la valorisation de sites complexes, dégradés ou bâtis. Ce choix, plus coûteux que d’installer des centrales sur sites naturels, est triplement vertueux, notamment dans le cadre des appels d’offres publics, que l’installateur remporte régulièrement.

Avec plus de 100 MW remportés depuis début 2017, le groupe a encore renforcé sa position de leader, sa part de marché de la puissance photovoltaïque raccordée en France s’élevant à 17,2% en juin dernier. Urbasolar emploie aujourd’hui une centaine de personnes et a réalisé près de 86 M€ de chiffre d’affaires sur l’exercice 2016, dont 75 M€ de développement, construction et maintenance.

 

26. Groupe Piment, Agence de recrutement temporaire et permanent

Sylvie Clément crée en 2003 Piment Interim, acteur indépendant sur le marché du travail temporaire et permanent, spécialisé notamment auprès des grands comptes dans le secteur de l’aéronautique. Affichant un doublement de son chiffre d’affaires en trois ans, chiffre qui devrait atteindre 53 M€ en 2017, l’entreprise est positionnée sur un marché qui bénéficie d’une dynamique sectorielle favorable couplée à la recherche croissante de flexibilité par les entreprises clientes. En 2017, Piment Intérim a ouvert deux nouvelles agences, portant son compteur à huit sur l’ensemble du territoire national. Deux nouvelles ouvertures sont prévues en 2018, à Paris et à Lyon, et d’ici à 2020 sont ciblées les villes de Nice, Rennes, Strasbourg et Lille.

 

27. CCL, Conception, fabrication et commercialisation de produits pour la production des plantes

Initialement fabricant de lubrifiants, CCL recherche, homologue, formule, fabrique et commercialise des produits de bio-contrôle et des adjuvants phytosanitaires essentiellement destinés à la protection des plantes en agriculture, jardins et espaces verts. En 2016, la société reprise par Marie-Pierre Blanchard et Philippe Paillisson, réalise un chiffre d’affaires de plus de 10 millions d’euros en croissance de près de 40%, portée en particulier par les évolutions réglementaires visant à la réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires au sein des cultures agricoles.

La société, aujourd’hui dédiée exclusivement à la protection des plantes, a développé une expertise unique qui lui assure une position de leader sur ce marché de niche en forte croissance. L’entreprise dispose d’une usine de formulation située près de Compiègne d’une capacité de plus de 5 millions de litres dont le doublement est prévu en 2017.

 

28. Bébé au naturel, Vente en ligne de produits écologiques labellisés

Bébé au Naturel est le leader français en ligne de la vente d’articles naturels et biologiques, et le pionnier du segment infantile. Sélectionnant et testant l’ensemble des produits proposés, l’entreprise familiale a progressivement élargi et diversifié sa gamme, initialement centrée sur les besoins des 0 – 3 ans. En dix ans, la société créée par Julie et Christophe Wallyn, a enregistré une croissance forte et continue, son chiffre d'affaires passant de 400.000  la première année à plus de 13 M€ en 2016, en croissance de près de 35%. Les effectifs se montent à 70. L’entreprise bretonne est aujourd’hui l’un des premiers revendeurs de produits naturels et écologiques de l’internet français, avec quelque 13.000 références.

 

 29. Job Concept, Agence de recrutement temporaire et permanent

Créée en 2010 par Clotilde Miralles, Job Concept est une entreprise régionale de travail temporaire et de recrutement implantée en Rhône-Alpes. Historiquement spécialisée dans les métiers du transport, un secteur fortement réglementé, en recherche permanente de main d’œuvre, et régionalement faiblement couvert par la concurrence, la société connaît un développement rapide. Demeurant la seule agence de recrutement dans le domaine du transport et de la logistique spécialisée sur les deux Savoie, idéalement située sur l’axe Lyon-Annecy, Job Concept se diversifie depuis 2012 dans de nouveaux secteurs d’activités qui constituent autant de relais de croissance. Procédant par ouverture d’agences dédiées au personnel technique des secteurs de l’industrie, du bâtiment-travaux publics en 2015 et plus récemment du médical, l’entreprise poursuit sa croissance à un rythme élevé, qui fait passer son chiffres d’affaires de 0 à près de 15 millions d’euros en six années.

 

30. Everys, Editeur de logiciels

Créée en 1994 par Bénédicte Dekeister et alexandre Karpov, Everys conçoit et édite des logiciels de gestion pour la pharmacie. La société a développé une solution, Winpharma, dont l’objectif est de faciliter le quotidien du pharmacien et d’améliorer la rentabilité de son officine en mettant à sa disposition des outils de gestion performants et innovants. Indépendant depuis son origine, Winpharma compte aujourd’hui une dizaine de distributeurs et 280 collaborateurs dans le monde (notamment dans les DOM-TOM et en Afrique francophone), dont une soixantaine en France sur la presqu’île d’Arzon.

Avec 4 600 clients pharmaciens, Everys se positionne parmi les leaders du secteur et l’un des plus dynamiques. Avec un chiffre d’affaires de plus de 13 millions d’euros en 2016, en hausse de plus de 25 % sur un an, l’entreprise est toujours en phase de recrutement avec pour objectif d’équiper 400 pharmacies par an.

 

31. Groupe Euromair, Fabricant et distributeur de matériel professionnel pour le BTP

Créé en 1994 par Corinne et Patrick Borel, le Groupe Euromair est spécialisé dans la fabrication et la distribution de matériel professionnel de projection d’enduits et de peinture. Implantée dans la zone industrielle de Rousset, l’entreprise se constitue dans un premier temps autour de l’activité de conception et de fabrication de matériel en créant Europe Projection.

Le rachat en 2003 de la société concurrente Volumair lui donne une nouvelle ampleur, lui permettant de gagner des parts de marché et de diversifier ses activités en adjoignant, au métier historique, une activité de distribution. En cinq ans, Euromair a presque doublé son chiffre d’affaires à près de 18 millions d’euros en 2016.

Le groupe poursuit son expansion en 2017, avec notamment la construction d’un nouveau bâtiment de 6000m2 sur la ZI de Rousset. Bien implanté sur le marché français, Euromair accélère son développement à l’international, notamment par des développements en Italie et en Turquie, ainsi qu’à l’horizon 2018 vers l’Europe de l’Est à travers l’ouverture d’une antenne en Roumanie.

 

32. Steam’O, Facility Management et exploitation immobilière

Steam’O est un acteur indépendant et innovant du secteur du facility management et de l’exploitation immobilière, créé par Corinne Colson-Lafon en 2008. Les domaines d’expertise de l’entreprise couvrent non seulement la dimension patrimoniale du bâtiment (incluant sécurité, réglementation, etc.), mais également celle d’occupation (poste de travail, confort des collaborateurs) pour une clientèle composée de grands acteurs immobiliers, de grandes entreprises et d’administrations.

Dans un marché en faible croissance dominé par de grands groupes internationaux, Steam’O affiche une croissance organique forte, qu’elle accélère encore cette année. Son chiffre d’affaires dépassera les 30 millions d’euros en 2017, en hausse de 30%. La société se différencie par le pragmatisme opérationnel de ses offres, associé à une recherche permanente d’innovation et une focalisation sur la valorisation des actifs immobiliers des clients.

 

33. Sainte Lucie, Assemblage, conditionnement et commercialisation d’aides aux desserts, vanille épices, herbes et condiments

Fondée en 1885 et reprise par la famille Bourget en 2008, Sainte Lucie est l’un des acteurs historiques de la transformation de vanille et de la vente d’épices. L’entreprise développe, assemble, conditionne et distribue ses produits à partir de ses sites de production, basés dans l’Oise.

Sous l’impulsion d’Alexandra Lattaignant et de Jérémy Bourget, la marque a élargi sa gamme de produits, structuré et étoffé son offre de merchandising pour devenir le deuxième acteur du secteur. Avec plus de 200 épices et autant de préparations au dessert proposées dans la plupart des enseignes de la distribution française, l’entreprise détient près de 5% du marché national des épices, et 7% du marché de l’aide au dessert. Sainte Lucie entend désormais poursuivre sa croissance à l’international, sans pour autant perdre son esprit start-up, concrétisé par une agilité des processus et une forte réactivité. Sainte Lucie emploie 68 salariés et réalise en 2016 un chiffre d’affaires de 23,3 millions d’euros, en croissance de plus de 20% sur un an.

 

34. Valoris Développement, Franchiseur du réseau d’agences d’emploi en franchise Temporis

Temporis est le premier réseau national d’agences d’emploi en franchise. L’année 2017 a été marquée par une augmentation de 20% de son chiffre d’affaires, soit deux fois plus que le marché intérimaire global, pour atteindre 357 millions d’euros. Avec plus de 150 agences, une centaine de franchisés indépendants, 8.500 clients intérimaires délégués chaque jour dans 4.000 entreprises clientes, Temporis se classe dans le top 10 des entreprises d’intérim en France.

Pionnière dans son métier par la dimension de services apportés tant aux intérimaires, par des outils de communication et marketing dédiés, qu’aux franchisés, soutenus dans le développement de leurs agences (développement, informatique, juridique, logiciels, logistique/achats, communication/Web, relations presse, RH/Formation, animation, contrôle de gestion, accords cadre, finance, qualité, etc.), Laurence Pottier Caudron, fondatrice, voit dans la digitalisation, une capacité encore accrue de fidéliser les uns et de construire le succès des autres.

 

35. Retail Global Solutions, Gestion déléguée de points de vente et services à destination du retail

Depuis 1991, Retail Global Solutions est le pionnier et le leader français du management et de la gestion déléguée d’enseignes, une activité de service dédiée aux acteurs de la distribution. Combinant des savoir-faire commerciaux et des services tels que le recrutement, la formation et la gestion du personnel, la mise en place de systèmes de gestion et de reporting, le tout dans des secteurs très diversifiés. La société répond ainsi à un besoin d’externalisation qui résulte fréquemment d’une logique d’optimisation de la performance.

L’approche développée est en ce sens unique, tant par l’ampleur du spectre des secteurs couverts que par le positionnement de son offre. Avec plus de 2.500 points de vente exploités, l’entreprise, co-dirigée par Isabelle Chaillioux affiche un chiffre d’affaires de plus de 50 millions en 2016, en doublement sur les trois dernières années sous l’effet combiné d’une croissance organique et d’acquisitions ciblées.

.

36. Horus Pharma, Laboratoire spécialisé en ophtalmologie

Fondé en 2003 par Martine et Claude Claret, Horus Pharma est un laboratoire indépendant spécialisé en ophtalmologie. Dans un secteur concurrentiel dominé par des multinationales, le laboratoire connaît une croissance continue à deux chiffres depuis sa création, tout en préservant son ancrage familial. La croissance de la société devrait s’accélérer dans les cinq prochaines années sous l’influence de trois facteurs : le lancement de spécialités novatrices issues de sa R&D, son internationalisation et la déclinaison de sa technologie « sans conservateur » en dermatologie. Parallèlement, l’accroissement de la visibilité et du savoir-faire du laboratoire en Europe a un effet « booster » en termes de partenariats commerciaux et de recherche. La société présente un chiffre d’affaires de 40 M€ en 2016, en croissance de 22%.

 

37. ATERMES, Conception, développement et fabrication de matériels électroniques, optiques et mécaniques

Atermes est une société qui conçoit, développe et produit des équipements de haute technologie, à destination des industriels de l’armement, de l’aéronautique, de l’espace et des télécommunications, du transport et du médical. La société s’est développée par adjonction progressive de compétences visant à majorer la valeur ajoutée apportée à ses clients, pour rassembler aujourd’hui plus de 150 collaborateurs, sous la houlette de Marie-José Gabourg, DG et Charles Casanova, son fondateur. Le capital d’Atermes est toujours détenu à 100 % par ses membres fondateurs et cadres dirigeants.

La société intègre des compétences pointues dans les domaines électroniques, informatiques, mécaniques et optroniques. En vingt-cinq ans, elle a réussi la performance de se transformer d’un sous-traitant en câblage, déployant des prestations banalisées, à un concepteur et fabricant de systèmes et sous-systèmes avancés pour les industries de pointe. Son chiffre d’affaires s’est élevé à 28 millions d’euros en 2016.

 

38. Laboratoires Embryolisse, Conception et distribution de produits dermo-cosmétiques

Créée dans les années 50 par un dermatologue parisien, l’entreprise connait ses heures de gloire dans les années 70, travaillant les formules de 15 produits distribués dans les réseaux de pharmacie. Quand elle rachète l’entreprise, qui connait alors des difficultés, Nazoura Cassam-Chenai est convaincue du potentiel de la marque, qu’elle entend redynamiser. La renaissance des laboratoires Embryolisse repose sur un choix commercial, une quarantaine de crèmes de soin aux formules simples et élaborées sous contrôle pharmaceutique, un marketing audacieux qui respecte l’ADN et la philosophie du créateur ainsi qu’une grande proximité avec ses clients.

Embryolisse est spécialisée dans la conception, la fabrication et la distribution de produits dermo-cosmétiques dont les formules privilégient des actifs d’origine végétale, issus de fleurs ou de fruits alliés à des actifs dermatologiques. L’entreprise cultive son positionnement de marque de niche, indépendante et familiale, capitalisant sur une belle faveur intergénérationnelle de ses clients. Son chiffre d’affaires devrait progresser de 30% en 2017, à 11,5 millions d’euros.

 

39. AC Media, Edition de livres spécialisés

Cécile Pournin et Ahmed Agne se sont appuyés sur leur connaissance fine du manga japonais pour lancer, en 2004, le label Ki-oon, spécialisé sur le manga seinen, qui s’adresse aux adolescents et jeunes adultes. Les lancements de Lumen en 2014, éditeur de romans de littérature jeunesse sur les segments aventure et fantastique, puis de Mana Books en 2017, label de culture geek spécialisé notamment dans l’univers du jeux vidéo, viennent élargir l’offre d’AC Media.Les deux jeunes fondateurs ont très vite compris l’importance d’internet dans l’accès à leur clientèle, et mis en place une démarche marketing adaptée, s’appuyant notamment sur les blogs et les sites internet manga, jeunesse et jeu vidéo : en hausse de 22%, leur chiffre d’affaires s’est élevé à près de 6,6 millions d’euros en 2016. AC Media est le 45e groupe d’édition français en 2016. Avec plus de 110 titres publiés chaque année par son label Ki-oon, il est le 4e éditeur de manga français, et avec une vingtaine par le label Lumen, le 17e éditeur jeunesse grand format français (chiffres GfK).

 

40. Ailancy, Conseil pour les affaires

Ailancy est un cabinet indépendant co-fondé par Marie-Thérèse Aycard, intervenant dans l’accompagnement stratégique, managérial et opérationnel des acteurs du secteur de la banque, la finance et l’assurance. Avec près de 350 missions à son actif, dont une centaine de clients réguliers, le cabinet est parvenu à s’imposer comme une référence dans son secteur, comptant parmi ses clients la plupart des grands groupes bancaires et d’assurance, de même que de nombreux acteurs indépendants. Cette reconnaissance du marché s’est construite par la forte implication des associés auprès des clients, un niveau important d’expertise et d’expérience et une contribution du cabinet dans les débats de place auxquels le secteur est confronté. Rassemblant 90 consultants à ce jour, il présente un chiffre d’affaires de 15,3 M€ en hausse de 20% sur l’année.

 

41. Groupe CSP, Distribution spécialisée de produits capillaires

Le Groupe CSP est une entreprise occitane fondée en 1997 spécialisée dans la distribution de produits professionnels capillaires et esthétiques à destination d’une clientèle de coiffeurs, d’esthéticiens, et de particuliers, cofondé par Caroline Wincker. Pionnier et leader du marché, le groupe réalise un chiffre d’affaires consolidé de près de 70 millions d’euros en 2016, combinant une centrale d’achat basée dans le Gard, développant une activité de grossiste (Objectif Coiffure), alimentant une plateforme de e-commerce ainsi qu’un réseau de plus de 150 magasins sous deux enseignes: Bleu Libellule, un concept de drugstore initié en 2002 disposant aujourd’hui de près de 150 implantations en France métropolitaine, DOM-TOM et Belgique, et Objectif Coiffure Stores, un réseau lancé en 2016 qui dispose aujou

 

42. Maison Leroy, Producteur-négociant de vins

Créée en 1868 dans la petite commune d’Auxey-Duresses par François Leroy, vigneron, la Maison Leroy doit son essor à Henry Leroy, entré dans l’entreprise familiale en 1919. Aujourd’hui le domaine est à la tête d’un patrimoine viticole extraordinaire qui compte près de 20 hectares répartis entre plus de vingt Premiers et Grands Crus de Bourgogne. Cultivées en biodynamie depuis près de 30 ans, à l’initiative de Marcelle Bize-Leroy sa présidente, les vignes du domaine produisent des vins régulièrement encensés par les critiques. Avec 40.000 bouteilles vendues chaque année, dont 40% à l’export, les vins Leroy devraient réaliser un chiffre d’affaires de 18 millions d’euros en 2017.

 

43. Takoma, Digital Learning

Takoma est une agence spécialisée en communication digitale fondée par Hélène Rességuier en 2000. Au travers de trois principales activités que sont la formation (digitale ou présentielle), la gestion de l’information - en particulier technique, ainsi qu’une activité de communication, l’entreprise bénéficie d’une position de leader du digital learning à destination des grands groupes.

Société à fort contenu technologique, Takoma développe une offre unique de solutions de formation basées sur des technologies de réalité virtuelle ou de réalité augmentée. L’entreprise combine une expertise technique de pointe dans le domaine, un savoir-faire créatif dans le développement d’applications d’e-apprentissage, et une connaissance forte des métiers de ses clients. Ses applications seront rapidement adoptées dans les plans de formation de nombre de grands groupes. Takoma a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 13 millions d’euros, en croissance de plus de 20%.

 

 44. A + Energies, Installateur de systèmes d’économie d’énergie

Créée en 2010, A+ Energies est spécialisée dans la mise en place de solutions d’économie d’énergie chez les particuliers et les professionnels. Leader des énergies vertes dans le Sud de la France (PACA et Occitanie), l’entreprise se spécialise dans l’installation et la maintenance de l’ensemble des équipements concourant à l’amélioration de la performance énergétique de l’habitat au travers d’une offre large comprenant isolation, énergie solaire, pompe à chaleur, domotique énergétique. En sept ans, l'entreprise créée par Melissa Kaestler et Damien Teissier est passée de 0 à près de 100 collaborateurs, réalise près de 70 installations par mois et un chiffre d’affaires en progression constante, qui devrait doubler en 2017 pour dépasser 10 millions d’euros.

 

45. Groupe LD France, Vente et distribution d’emballages alimentaires

Issue d’une famille de restaurateurs, Mélanie Hu, diplômée en comptabilité, crée Kedypack en 2010, société spécialisée dans l’importation, la création, la vente et la distribution de fournitures et d’emballages alimentaires jetables et réutilisables tels que vaisselle jetable plastique et carton, serviettes, nappes éphémères et articles de produits d’entretien et d’hygiène, à destination du secteur de la restauration. Outre le large éventail de produits et la rapidité de traitement des commandes, l’entreprise mise sur une compétitivité-prix et qualité rendue possible par des liens développés avec les fournisseurs, lui permettant de gagner des parts de marché dans un écosystème concurrentiel dominé par des acteurs majeurs comme Metro, et tout récemment de s’exporter en Europe. Bénéficiant du développement de la restauration rapide et de l’élargissement de la consommation hors site, y compris dans le domaine de la restauration traditionnelle, l’entreprise double son chiffre d’affaires entre 2012 et 2016 pour atteindre une vingtaine de millions d’euros.

 

46. City One, Métiers de l’accueil

C’est en 1991 que Sophie Pécriaux, alors âgée de 23 ans, décide de créer City One, un prestataire de services indépendant qui emploie aujourd’hui près de 4.800 salariés en équivalent temps plein, présent dans 15 villes de France et quatre pays dans le monde. Acteur incontournable des métiers de l’accueil, grâce à un modèle économique fondé sur la robustesse opérationnelle et l’excellence du service, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 181 millions d’euros en 2016. 

City One affiche une croissance organique à deux chiffres sur les six activités qui constituent son cœur de métier : l’accueil, l’événementiel, l’animation et la distribution pour les marques, la logistique, le travail temporaire, l’accueil aéroportuaire et ferroviaire. Ses activités s’élargissent en 2017 à la concession d’espaces via la filiale City One 111, qui a obtenu la concession du toit de la Grande Arche de la Défense, rouvert en juin 2017 après dix ans de fermeture. City One entend faire (re)connaître ce lieu d’accueil d’exception et prévoit dès lors d’y dédier des investissements significatifs, pour approcher ses cibles par différentes propositions évènementielles ou culturelles.

 

47. Acri-ST, R&D et ingénierie spatiale

Créé en 1989 à Sophia Antipolis, le groupe ACRI est spécialisé dans la recherche et le développement de modèles mathématiques et physiques dédiés à l’observation, la surveillance, l’analyse et la prévision des phénomènes géophysiques à partir de données d’observation de la terre par satellite. Le spectre d’activité du groupe couvre la télédétection, la surveillance des océans et de la terre, et certaines applications de génie civil et côtier. Sa croissance s’accélère encore en 2017 avec un chiffre d’affaires prévisionnel de 15 millions d’euros.

Avec une équipe de près de 80 scientifiques à date, dont une majorité de docteurs, ACRI-ST, filiale du groupe ACRI, co-fondé et dirigé par Odile Hembise Fanton d’Andon,développe une expertise inégalée dans le domaine de l’observation de la terre, afin de disposer d’une meilleure approche des problématiques environnementales.

 

48. Ecophyse, Conseil et environnement et recyclage de déchets

Spécialiste de la collecte, du traitement et de la valorisation des déchets non dangereux auprès des industries, de la grande distribution, de l’hôtellerie et des collectivités, Ecophyse, fondé par Magali Frontero, s’articule autour de trois métiers : le négoce de matières premières secondaires (valorisation papiers cartons, plastiques, bio-déchets) en France et à l’étranger avec une spécialisation sur la zone germanophone, la recherche de solutions de recyclage et d’applications pour les déchets issus de production industrielle, et le conseil sur la gestion des déchets et la mise en place du recyclage au sein des structures. L’entreprise, qui reçoit 500 à 600 nouvelles demandes de recyclage par mois et traite 160.000 tonnes de déchets par an (majoritairement papiers et plastiques), innove en 2017, en lançant Happy Loop, une gamme de conteneurs intuitifs destinés à faciliter le tri des déchets. Avec 13,2 M€ de CA, la société se développe principalement à l’international.

 

49.Velum International, Fabrication d’appareils d’éclairage électrique

 Ingénieure diplômée de SUPELEC Paris, Anne Vetter-Tifrit débute sa carrière chez Steria, avant de rejoindre Velum en 2000, une société familiale fondée par son père en 1975, spécialisée dans la fabrication d’appareils d’éclairage électrique. Elle reprend l’entreprise en 2011 avec son mari, Lionel Tifrit et la lance sur une dynamique de croissance interne et externe ambitieuse. Velum International développe et fabrique des solutions d’éclairages professionnels LED depuis 1975. Elle se différencie par une très grande technicité de son offre et un modèle économique de production à la demande. Avec un chiffre d’affaires qui aura quasiment doublé depuis 2013 pour atteindre environ 24 millions d’euros en 2017, Velum est un des acteurs les plus dynamiques de son secteur. L’Alliance Industrie du Futur a décerné le label « Vitrine de l’industrie du futur» à Velum en 2017.

 

50. Estipharm, Conception et distribution de produits d’hygiène et de beauté

Estipharm est une entreprise toulousaine spécialisée dans la conception et la distribution de produits d’hygiène et de beauté, reconnue pour sa capacité d’innovation. Proposant une gamme complète et attractive destinée à la clientèle des officines et des parapharmacies, elle se distingue par une importante dynamique de son portefeuille de produits et de marques propres allant des produits de beauté aux lunettes de soleil en passant par les articles de puériculture ou le maquillage, ainsi qu’une forte flexibilité logistique. L’entreprise qui dispose de 45 salariés fournit plus de 10 000 officines et parapharmacies implantées en France métropolitaine et sur les DOM-TOM, s’appuyant sur un réseau commercial de 26 délégués et plusieurs distributeurs à l’étranger. Réalisant un chiffre d’affaires de 7 millions d’euros en 2016, l’entreprise dirigée par Nathalie Perrin anticipe une croissance annuelle à deux chiffres pour les années à venir.

 

 

 

Related Link

Subscribe

Vous souhaitez accéder gracieusement à l’ensemble des contenus disponibles sur le site (études, comptes-rendus de recherche, interviews, etc.) ou à la newsletter de Women Equity for Growth, inscrivez-vous.

Enregistrez-vous