Publié le 5 Décembre 2011

50 entreprises de croissance, 1,3 milliard d'euros de CA cumulés, un CA moyen supérieur à 26 M€, une croissance du CA de 34% sur le dernier exercice et une croissance annuelle moyenne de 32% sur 3 ans, une croissance annuelle moyenne de l’EBE de plus de 95% sur trois ans ... Découvrez les chiffres clefs et grands enseignements du Palmarès 2011

1. Enseignements des Index Women Equity 2010 et 2011

Index Women Equity 2010 :

**Entreprises renseignées depuis 2005
* 50 entreprises de croissance parmi les plus performantes dirigées par des femmes provenant de l'Index

Index Women Equity 2011 :

**Entreprises renseignées depuis 2006
* 50 entreprises de croissance parmi les plus performantes dirigées par des femmes provenant de l'Index


L’index 2011 a été calculé sur la base d’un échantillon de 25 164 entreprises dont 88,4% sont dirigées par des hommes, représente un chiffre d’affaires cumulé de plus de 372 milliards d’euros pour un chiffre d’affaires moyen de 14,7 M€.


L’exercice 2010 est marqué par la reprise d’activité de ces 25 164 entreprises de l’échantillon, matérialisée par une croissance de 4,5% des CA en moyenne, comparée à une baisse de 4% du chiffre d’affaires sur l’échantillon de 31 244 entreprises recueilli pour l’exercice 2009. Cette baisse de chiffre d’affaires en 2009  se retrouve dans le taux de croissance annuel moyen sur les trois derniers exercices qui passe de 2,9% à 0,8% pour les entreprises de l’Index Women Equity 2011. En valeur absolue, ces sociétés ont généré près de 16 milliards d’euros de chiffre d’affaires additionnel sur l’exercice 2010.


Les 2 912 entreprises dirigées par des femmes de l’Index Women Equity 2011 ont aussi connu une reprise d’activité importante marquée par une hausse de 4,8% du chiffre d’affaires total sur leur dernier exercice comparé à la baisse de 0,6% constatée sur les 3 780 entreprises dirigées par des femmes de l’Index Women Equity 2010.


Les sociétés women-led conservent une variation annuelle de leur EBE assez stable sur les trois derniers exercices, par rapport aux sociétés dirigées par des hommes de l’Index 2011 (-0,6% vs -4,2%) ce qui démontre une bonne résistance de la marge opérationnelle dans ce contexte difficile.

Cette analyse est confirmée par la marge opérationnelle qui progresse de 0,5 point entre les deux Index Women Equity passant de 6,1% pour l’Index 2010 à 6,6% pour 2011 (vs 5,6% pour les sociétés dirigées par des hommes sur les Index 2010 et 2011).


Sur les 2 912 sociétés women-led identifiées par l’Index 2011, 60,8% de ces sociétés affichent un taux de croissance annuel moyen positif sur les trois dernières années disponibles (soit 1 771 entreprises). Ces 1 771 sociétés représentent un chiffre d’affaires cumulé de 24,83 milliards d’euros pour un chiffre d’affaires moyen de 14 M€. Ces sociétés women-led françaises ont réalisé une croissance de 9,6% de leurs activités sur la dernière année disponible et un taux de croissance annuel moyen de 7,8% sur les trois dernières années disponibles. Ces sociétés ont réalisé un chiffre d’affaires supplémentaire de près de 2,2 milliards d’euros sur le dernier exercice disponible.


Les 50 sociétés les plus performantes de l’Index Women Equity 2011 évoluent contre la tendance en réalisant une hausse annuelle de 29,4% sur leur EBE, sur leurs trois derniers exercices, soit + 4,3% par rapport aux entreprises du palmarès précédent. Ces données nous montrent une augmentation de la profitabilité plus importante que la croissance de chiffre d’affaires entre 2007 et 2010. La croissance de chiffre d’affaires, pour les sociétés des palmarès 2010 et 2011, se fait donc sans pression sur les marges. Nous constatons effectivement ceci avec le ratio EBE/CA qui passe de 10,3% à 16,1% respectivement pour les sociétés des palmarès 2010 et 2011.

2. Comparaisons entre échantillons des entreprises selon le sexe du dirigeant

Sur cet exercice 2010, les entreprises dirigées par des femmes ont vu une hausse de 4,8% de leur chiffre d’affaires, surperformant les entreprises men-led de 40 points de base. Cette surperformance se retrouve dans le taux de croissance moyen annuel sur les trois derniers exercices qui est deux fois plus important sur les entreprises women-led (+1,5%) par rapport aux men-led (0,7%). Ces résultats confirment l’analyse de l’Index 2010 qui montrait une meilleure résistance face à la crise des entreprises women-led, tant en termes de maintien des revenus (une contraction de 0,6% vs -4,4% pour les entreprises men-led) que de maintien de la profitabilité (-0,2% vs -1,3%).


Les sociétés women-led ont connu une forte reprise d’activité sur leur dernier exercice affichant une hausse du chiffre d’affaires supérieure aux entreprises dirigées par des hommes. Par ailleurs, la résilience des sociétés women-led face à la crise se constate par une meilleure rentabilité opérationnelle (6,6% pour les sociétés women-led vs 5,6% pour les sociétés dirigées par des hommes).

Related Link

Entrepreneuriat féminin

Éclairages et grands résultats de l'Index et du Palmarès 2011

Women in Business

Pour aller au-delà des comparaisons femmes/hommes : Renouveler l’entrepreneuriat à ...

Entrepreneuriat féminin

Women Equity 2011 - préparation du palmarès des entreprises de croissance w...

Entrepreneuriat féminin

Réalités de l'entrepreneuriat féminin

Entrepreneuriat féminin

Qui sont les créatrices d'entreprise ?

Entrepreneuriat féminin

Éclairages et grands résultats de l'Index et du Palmarès 2010

Women in Business

Pour aller au-delà des comparaisons femmes/hommes : Renouveler l’entrepreneuriat à ...

Subscribe

Vous souhaitez accéder gracieusement à l’ensemble des contenus disponibles sur le site (études, comptes-rendus de recherche, interviews, etc.) ou à la newsletter de Women Equity for Growth, inscrivez-vous.

Enregistrez-vous