Publié le 18 Décembre 2013

50 entreprises de croissance, plus d’1 Milliard € de CA cumulé, 32% de croissance moyenne annuelle du CA sur trois ans, un EBE moyen de plus de 15%... Découvrez les chiffres clefs et grands enseignements du Palmarès 2013

Sur-performance des entreprises dirigées par des femmes selon l’Index 2013

Comme chaque année, l’établissement de l’Index constitue un préalable nécessaire à la constitution du Palmarès. Ont ainsi été analysées les performances de 32 565 entreprises comportant des données financières disponibles sur l’ensemble des années considérées. Premiers résultats :

• Avec plus de 4 000 entreprises, les PME dirigées par des femmes représentent près de 14,5% de l’Index

La taille moyenne de la PME women-led est de 13 847 K€ vs 14 953 K€ pour celle men-led, soit tout à fait comparable

• Le différentiel de croissance moyenne du CA sur le dernier exercice s’établit par contre à +70% en faveur des entreprises dirigées par des femmes (4,58% vs 2,73%)

L’industrie est le secteur rassemblant la plus grande proportion des entreprises du Palmarès

Contrairement aux idées reçues, la part des entreprises industrielles est prédominante parmi les PME les plus performantes dirigées par des femmes, ainsi qu’en témoigne la ventilation suivante :

26% dans les secteurs industriels

22% dans les services aux entreprises

20% au sein de la distribution spécialisée

12% dans la santé

Les secteurs des industries agro-alimentaires (10%), du BTP (4%), commerce de gros (4%) ou des services aux particuliers (1%) représentant une plus faible proportion de ces PME.

Répartition sectorielle des entreprises du Palmarès WE 2013
Répartition sectorielle des entreprises du Palmarès WE 2013

Une ventilation différentielle des secteurs entre Index et Palmarès 2013, avec :

• Industrie : 26% Palmarès vs 20% Index

• Services : 22% vs 16%

• Distribution spécialisée : 20% Palmarès vs 34% Index

La création d’entreprise demeure l’accès principal aux fonctions de direction des PME

Les enseignements du Palmarès 2013 confirment les grandes tendances déjà identifiées lors des palmarès précédents. La création d’entreprise constitue la voie d’accès principale aux fonctions de direction, tandis que la transmission familiale concerne une dirigeante sur trois, taux plus élevé que ceux identifiés lors des palmarès précédents, avoisinant une dirigeante sur cinq en moyenne. Cependant l’analyse des profils rend compte de nombreuses transmissions qui s’apparentent davantage à des re-créations ou des reprises : changement de business model, rachat en LBO, retournement, etc.

Accès aux fonctions de direction dans le Palmarès WE 2013
Accès aux fonctions de direction dans le Palmarès WE 2013

About

Lancé en 2009, le Women Equity Growth Index analyse annuellement les performances des PME françaises de croissance. Il est établi à partir des données financières publiques de près de 40 000 entreprises comprenant près de 5 000 PME dirigées par des femmes. C’est sur la base de ce panel que Women Equity dresse, tous les ans, le palmarès des 50 entreprises les plus performantes.

L’Index Women Equity est établi à partir des données financières publiques de près de 40 000 PME de croissance françaises, définies comme les entreprises, qui :

• disposent d’un minimum de 3 années d’existence,

• ont un chiffre d’affaires supérieur à 4 M€

L’échantillon des entreprises dirigées par des femmes rassemble près de 5 000 PME avec des femmes en position de PDG, DG, gérantes

Sont exclues les entreprises dont les chiffres ne sont pas disponibles sur l’ensemble des années considérées, ainsi que les sociétés filiales, les sociétés cotées, certaines formes juridiques (coopératives, SEM, etc.) et les entreprises franchisées.

La performance de ces entreprises est mesurée par cinq indicateurs dont la moyenne donne le Palmarès final :

• La croissance du CA sur la dernière année

• La croissance moyenne du CA sur les trois dernières années

• La croissance en valeur du CA de la dernière année

• La profitabilité sur la dernière année

• La croissance moyenne de l’EBE sur les trois dernières années

La construction du Women Equity Index est coordonnée par le Conseil Scientifique de Women Equity for Growth, composé de chercheurs et d’experts internationalement reconnus sur les sujets de genre et d’économie et par la JE de l’ENSAE.

Subscribe

Vous souhaitez accéder gracieusement à l’ensemble des contenus disponibles sur le site (études, comptes-rendus de recherche, interviews, etc.) ou à la newsletter de Women Equity for Growth, inscrivez-vous.

Enregistrez-vous