Palmarès Women Equity Sud Est 2017
Publié le 11 Mars 2011

Thunevin

Raison sociale : Ets Thunevin

Secteur d’activité : viticulture

Activité régionale, nationale, internationale : internationale

Région d’implantation : Gironde

Nom et fonction de la dirigeante : Murielle Andraud, co-gérant

Création / Acquisition / Transmission / Autre (Parcours au sein de l’entreprise, recrutement externe au poste de dirigeant) : Création en 1990

CA 2009 : € 15m

Croissance : CA 2009 / CA 2008 : - 6,5% 

Croissance moyenne : CAGR 2006-2009 : 4% 

Effectif : 50 salariés

Avec l’aide d’un ami expérimenté, Murielle Andraud et Jean-Luc Thunevin se lancent dans la viticulture dans la région de Saint-Emilion. Murielle Andraud se passionne pour la gestion du vignoble tandis que Jean-Luc Thunevin s’occupe de l’activité de négoce.

« Je suis très sensible aux déviations, y compris celles que je n’arrive pas à nommer mais que je ressens (…) je fais le vin avec des conseillers depuis 2007. En 2009, je l’ai fait toute seule… »

« J’avais pris un an de disponibilité. Une femme qui commande des hommes dans la vigne, je ne savais pas ce que cela allait donner. Ca c’est bien passé, j’ai démissionné de mon poste » 

Thunevin, cuvée Bad Boy
Thunevin, cuvée Bad Boy

Deux ans après le démarrage de l’activité, le couple récolte une première note au Parker. N’hésitant pas à bousculer la tradition en nommant l’un de ses vins « garage wine » d’après une remarque condescendante ouïe sur leur production, aboutissant à un franc succès au Japon, aujourd’hui encore l’un des principaux pays importateurs de la production. 

Le couple est aujourd’hui à la tête d’une exploitation de plus de 24 hectares à Saint Emilion. Pour grandir, l’entreprise sait innover avec le lancement en 2009 d’une vendange de grappes glacées par le froid ou encore la production du vin « Bad Boy », bouteille au design moderne. Preuve de reconnaissance, Bad Boy est en fait le surnom donné par le célèbre critique de vin Robert Parker à Jean-Luc Thunevin.

« L’objectif ? 100 au Parker, çà, çà me ferait plaisir. Et puis le classement de Valandraud. S’il y a un classement, il serait normal qu’il le soit. J’ai fait du blanc à Valandraud. 2003 était le  premier millésime, aujourd’hui, un hectare en production. »

Murielle Andraud et Luc Thunevin, co gérants
Murielle Andraud et Luc Thunevin, co gérants

External link

Thunevin

Related Link

Entrepreneuriat féminin

Présentation de Isolvar dans le cadre du Palmarès Women Equity 2010

Entrepreneuriat féminin

Présentation de SLH Ile de France dans le cadre du Palmarès Women Equity...

Entrepreneuriat féminin

Présentation de Posson Packaging dans le cadre du Palmarès Women Equity...

Subscribe

Vous souhaitez accéder gracieusement à l’ensemble des contenus disponibles sur le site (études, comptes-rendus de recherche, interviews, etc.) ou à la newsletter de Women Equity for Growth, inscrivez-vous.

Enregistrez-vous